Portée Khalibisnya Maginwulf 2021- Misaki x Brand

Accueil » Mariages » Portée Khalibisnya Maginwulf 2021- Misaki x Brand

Après l’échec de la saillie de Misaki cette année, je n’attendais plus rien côté reproduction pour cette année. Mais Misaki a décidé de remettre le couvert 6 mois après ses dernières chaleurs… Peu habitué à ce rythme de chaleurs, je me suis mis en quête d’un mâle compatible pour une portée Khalibisnya Maginwulf.

Temps estimé de lecture : 0 minute



Annonce de saillie

Pour cette 4ème portée Khalibisnya Maginwulf, mon choix s’est porté sur Brand Tunka van de Zevenhuizerplas.
Ce beau mâle Hollandais brun de forêt de 6 ans, à une forte construction et un superbe caractère, tout comme Misaki. Je retrouve également dans cette combinaison l’espoir d’avoir peut-être mes premiers chiots brun de forêt.

Bien sûr, les parents sont entièrement dépistés et les chiots auront chacun leur profil Embark ainsi que leurs tests génétiques spécifiques.

Le coefficient de consanguinité Pedigree estimé de la portée est de 33% et l’AVK de 98%.

Saillie Brand Tunka x Misaki du 29 octobre 2021
Pédigree 5 générations de la portée
Taux de consanguinité de la portée par génération jusqu’aux origines

Le papa : Brand Tunka van de Zevenhuizerplas

Numéro d’enregistrementNHSB 2988023
Date de naissance01/12/2014
NationalitéPays-Bas
Myelopathie DégénérativeSain
Nanisme hypophysairePorteur sain
Date examen APR20/08/2021
Dysplasie des hanchesHD A
Taux de consanguinité Pedigree36%

La maman : Khalibisnya Maginwulf Misaki

Numéro d’enregistrementLOF 1541/299
Date de naissance25/11/2016
NationalitéFrance
Myelopathie DégénérativePorteuse saine
Nanisme hypophysaireSaine
Date examen APR22/10/2021
Dysplasie des hanchesHD A
Dysplasie des coudesED0
Cotation4 “recommandée”
Taux de consanguinité Pédigree32%

Remerciements

Je tiens à remercier ici Lies Geluk pour son chaleureux accueil et Marianne Eggink pour son soutien et sa précieuse aide.

Rendez-vous maintenant à la fin Novembre en croisant les doigts pour l’échographie de confirmation. Dans le cas d’une confirmation de gestation, une liste d’attente sera créée pour toute personne intéressée par un chiot issu de cette combinaison.


Gestation confirmée

Mise à jour du 01/12/2021

L’échographie a confirmé la gestation de Misaki et une 4ème portée Khalibisnya Maginwulf verra bien le jour !
Au moins 5 chiots ont été vu ; je pense que ce sera une portée nombreuse.
Une liste d’attente est désormais ouverte.

Pour plus d’informations concernant la politique de l’élevage, les conditions d’adoption et pour les réponses aux questions fréquemment posées, cliquez ici.

Echographie de Misaki à 31 jours

Papa Brand est dans la presse Hollandaise !

Mise à jour du 10/12/2021

Brand Tunka van de Zevenhuizerplas a le droit à un bel article dans le magazine Hollandais Season qui paraîtra au moins de janvier 2022 !


Radiographie des petits de Misaki et Brand

Mise à jour du 22/12/2021

Misaki avait rendez-vous aujourd’hui chez la vétérinaire pour une radiographie de la portée.
Comme toujours, rien n’est vraiment simple et on peut y voir plusieurs possibilités d’une personne à une autre.
Tiens, d’ailleurs, qu’en pensez-vous ? Combien de bébés chiots composeront cette portée Khalibisnya Maginwulf ?


Les chiots de Brand & Misaki sont nés !

Mise à jour du  30/12/2021

Cela aurait dû être une belle journée, puisqu’une nouvelle portée Khalibisnya Maginwulf allait voir le jour mais deux mots sont venus tout chambouler :
« Primipare » et « Césarienne »…

Une mise bas compliquée

C’est le dimanche 26 décembre au soir que tout a commencé. Misaki présentait tous les symptômes du début de mise bas. Le lendemain, le travail se fait de plus en plus intense et des tremblements apparaissent. Elle chouine, tourne en rond, gratte le sol, essaye de se cacher ; elle a de plus en plus mal. Cependant, aucune contraction n’est constatée… Les heures défilent, il est 13 heures, je laisse Misaki cinq minutes seule pour préparer à manger en cuisine. Lorsque je reviens, j’eu la désagréable surprise de découvrir une poche sombre, gisant sur le carrelage. Je m’approche et découvre qu’il s’agit d’un chiot ! Me précipitant alors pour ouvrir la poche, je sens qu’il est froid et très vite, je m’aperçois qu’il n’est pas fini… C’était une femelle à la taille et au poids étonnamment excessifs, mais malheureusement sans vie.
3 heures passent et aucun autre nouveaux nés. Toujours pas de contractions mais je sens d’autres chiots bouger, alors j’emmène Misaki en urgence chez le vétérinaire qui lui fait une échographie. Cette dernière montre un chiot en sortie de bassin avec un rythme cardiaque trop faible. Une césarienne doit être pratiquée immédiatement.
2 heures passent, le vétérinaire me rappelle : Misaki et ses 6 chiots vont bien.
5 femelles (dont 3 bruns de forêt) et 1 mâle gris de loup. Les poids vont de 410 grammes à 490 grammes.

Le lien avec Misaki ne se fait pas…

Je rentre à la maison avec tout le monde, il est 20 heures. Misaki est encore dans le coltard. Les chiots n’ont toujours pas mangé ; je les présente alors à leur mère qui semble être désorientée et pire, elle semble en avoir peur ! Cependant, elle accepte qu’on les mette à la tétée avec plus ou moins d’inquiétude. Pour autant, j’appréhende quelque peu une réaction imprévisible de Misaki. Durant la nuit, Misaki tourne dans la chambre et ne veut plus mettre les pattes dans la caisse de mise bas, je donne donc des biberons aux chiots car le compte n’y est pas. Au matin, je tente une nouvelle approche de Misaki et de ses chiots. Je la motive de manière positive et elle semble comprendre qu’il n’y a aucun danger. Elle se met enfin à les lécher et à s’en occuper. Au bout d’un certain temps, Misaki se montre attentionnée mais un peu bourrue dans ses gestes.

Le temps passe et tout semble être rentré dans l’ordre mais l’impensable arriva : Misaki prend un chiot dans sa gueule et applique trop de pression. Ses crocs transpercent la petite femelle qui rentre immédiatement en souffrance. Je sens qu’elle s’affaiblit et chute très vite en température. Elle perd connaissance maintes fois et je tente tant bien que mal de la garder parmi nous, mais elle est sur le fil du rasoir et finalement, décède…

Mais que vais-je faire ? Comment pouvoir laisser les chiots avec Misaki ? Dois-je les séparer au risque de couper le peu de liens qu’il y avait ? Mon cerveau s’emballe, je me pose milles et une questions. Au final, je décide de maintenir les chiots dans la caisse de mise bas avec Misaki mais avec une présence humaine constante avec elle dans la caisse. Dès que Misaki essaye d’approcher sa gueule des chiots pour les lécher, on la contient, on essaye de préserver le contact du mieux possible mais toujours avec en tête le drame qui s’était produit plus tôt. On perd confiance en Misaki malgré le fait qu’elle ne montre toujours aucun signe d’agressivité mais des gestes toujours peu adaptés à la fragilité des chiots. Toute la journée de mardi se déroulera comme ça…
Au petit matin de mercredi, dans une énième tentative de Misaki pour lécher les chiots que je retiens toujours, elle cale son front dans ma main pendant un long moment. Puis, dresse sa tête d’un seul coup, me regarde droit dans les yeux et semble me sourire. Je ne vois toujours aucune méchanceté mais au contraire, une attitude qui semble me dire  « C’est bon. Ne t’inquiète pas. Je sais comment faire maintenant ». On s’observe pendant un long moment, droit dans les yeux, je lui fais une caresse sur le front et l’embrasse sur le museau et lui murmure :  « Allez vas-y ma belle, je te fais confiance ». C’était parti. Misaki venait de réaliser qu’elle était maman de 5 chiots et qu’ils avaient besoin d’elle.

L’instant où Misaki a compris qu’elle était vraiment Maman


Depuis, Misaki est une mère très attentionnée, qui a du mal à quitter sa caisse de mise bas afin de ne pas laisser seuls ses chiots. Elle déborde d’amour pour eux et se découvre être une excellente maman.


Voilà, mon baptême du feu vient d’avoir lieu : celui où première portée et césarienne peuvent vite tourner au cauchemar…
Je tiens ici à remercier ma compagne Gaëlle ainsi que ma fille Julie pour avoir été présentes dans ces moments difficiles. Sans elles, je n’y serais certainement pas arrivé.

  • Mâle Gris Collier Bleu : Khalibisnya Maginwulf Smoke
  • Femelle Grise Collier Rouge : Khalibisnya Maginwulf Storm
  • Femelle Brun de Forêt Collier Jaune : Khalibisnya Maginwulf Savannah
  • Femelle Brun de Forêt Collier Noire : Khalibisnya Maginwulf So Sweet
  • Femelle Brun de Forêt Collier Vert : Khalibisnya Maginwulf Sanka

Les bébés grandissent

Mise à jour du 16/01/2022

Les deux premières semaines

Les chiots de Misaki grandissent… Presque trois semaines se sont écoulées. Tout se passe merveilleusement bien. Misaki est une excellente maman et très dévouée pour ces bébés. Les chiots ont commencé à ouvrir leurs yeux à partir du quinzième jour et depuis peu, ils arrivent à marcher avec de plus en plus d’assurance.

Les chiots ont un mois

Mise à jour du 27 /01/2022

Les chiots de Brand & Misaki ont 30 jours aujourd’hui !
Les yeux sont bien ouverts, ils sont vifs, alertes, joueurs et très curieux.

Les résultats Embark sont arrivés

Mise à jour du 28/01/2022

Embark portée Khalibisnya Maginwulf

Tous les chiots de la portée Khalibisnya Maginwulf ont eu un prélèvement salivaire à l’âge de 2 semaines. Chacun a été isolé pendant une heure afin de ne pas contaminer les résultats individuels. Des petites boîtes à chaussures ont été bien pratiques pour cela.
Vingt jours plus tard, les résultats Embark sont arrivés.

Sanka qui attend son prélèvement salivaire

La consanguinité de la portée

Lorsque j’ai annoncé le mariage Brand Tunka x Misaki, j’ai publié une estimation de la consanguinité attendue de cette 4ème portée Khalibisnya Maginwulf, basée sur une database alternative (qui n’est ni plus ni moins que la database officielle mais avec quelques petites modifications).

L’estimation de la consanguinité de la portée obtenue était de 33%.
A comparer avec celle issue de la database officielle : 55%…

Ce qu’il y a maintenant de formidable pour les éleveurs, c’est qu’ils peuvent dorénavant connaître le véritable taux de consanguinité génétique d’un chien par analyse SNP de son génome. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous réfère à mon article intitulé “La consanguinité du chien de race”.

Le taux moyen de consanguinité génétique de la portée est de 36%. Ce résultat me conforte dans la pertinence de ma database alternative. Une estimation qui diffère seulement de 3% avec le résultat final est très encourangeant et me pousse à laisser tomber définitivement les calculs de consanguinité basés sur la database officielle qui aurait donné un écart de 19%…

L’autre avantage du taux de consanguinité génétique est qu’il s’applique à un individu et non plus uniquement à une portée. Les chiots de Brand et Misaki ont des taux de consanguinité qui varient de 35% à 39%. Ce sont des taux relativement homogènes. Il arrive que l’écart de taux au sein d’une portée soit bien plus important.

Les traits

En parallèle de la consanguinité, l’éleveur est maintenant en mesure de connaître le statut des gènes qui déterminent les caractéristiques physiques du chien.
Couleurs, masque noir, ergots, taille, oreilles tombantes etc.

Chaque adoptant de la portée Khalibisnya Maginwulf aura le rapport complet des résultats de son chiot. C’est un document qui viendra se joindre à tous ceux que je délivre habituellement (carte d’identité génétique et certificat de filiation enregistrés à la SCC, certificat génétique pour la Myélopathie Dégénérative et le Nanisme Hypophysaire ainsi que tous les autres documents décris ici).

Les chiots ont 7 semaines

Mise à jour du 13/02/2022

Le temps continue de s’écouler rapidement et inlassablement… Les chiots de Brand et Misaki ont dorénavant 7 semaines. Les caractères s’affirment, les personnalités se dessinent. Les adultes participent désormais à l’éducation des petits. Tonton Ryuk est le partenaire de jeux enfiévrés, Tata Millesys et Mamie Khaly donnent un coup de main à maman Misaki dans l’éducation des bébés. Les adoptants sont venus voir leurs futurs compagnons de vie. Bientôt la première visite chez le vétérinaire.

Première visite chez le vétérinaire

Mise à jour du 18/02/2022

Aujourd’hui a eu lieu la première visite chez le vétérinaire. Les bébés de Brand et Misaki ont 8 semaines maintenant.

Ils ont été inscrits à l’I-CAD et ont eu leur puces d’identification. Leur première vaccination (CHP) a été inscrite dans leur passeport Européen. Cette visite a été
l’occasion de faire les prélèvements salivaires pour l’identification génétique et la filiation auprès de la Société Centrale Canine. Une deuxième série de prélèvements salivaires a été faite pour connaître le statut des chiots quant au Nanisme Hypophysaire ( “porteurs sains” ou “sains”) puis envoyés chez Antagène.

Un premier bilan vétérinaire a été fait : tout le monde se porte à merveille et les deux testicules de Monsieur Smoke sont bien présentes.

Prochain rendez-vous chez le vétérinaire dans 3 semaines pour la deuxième série de vaccins (CHP-L4) et le certificat vétérinaire avant cession. Les bébés rejoindront leurs familles respectives à 12 semaines.

Premier trajet en voiture pour les petits bouts. 5km de nouvelles sensations, de bruits inconnus les attend.
A l’arrivée, les bébés ont a peine bougé. Pas de bave, pas de tremblements de peur, pas d’inquiétude particulière. Les trajets en voiture se présentent bien. Expérience à renouveller sur des trajets un peu plus longs et qui donneront lieu à de petites ballades à venir.

Les chiots ont 9 semaines

Mise à jour du 28/02/2022

Le temps en Normandie devient plus clément, le soleil nous fait l’honneur de sa présence depuis quelques jours. Les moments passés à l’extérieur peuvent se prolonger un peu plus. Les sorties en laisse d’abord dans le jardin, puis dans la rue se passent bien. Les mises en contact avec des personnes inconnues dans la rue sont de plus en plus nombreuses et les comportements individuels face aux situations inconnues se dessinent. La meute est au petit soin pour les petits et subie avec patience les estocades des petits effrontés.

Les chiots ont 12 semaines

L’heure est arrivée… Les chiots vont rejoindre leurs familles ce week-end (excepté Smoke qui devra rester avec nous encore 3 semaines pour respecter la période de carence pour le vaccin de la rage puisqu’il ira à l’étranger).

Les chiots ont donc eu le droit à leur deuxième visite vétérinaire pour une deuxième injection de vaccins (cette fois, CHP + L4) et une attestation vétérinaire de bonne santé.
Sur la route, Mr Smoke et Miss Sanka commence à ne plus apprécier la voiture…

La vétérinaire les a trouvé très cools et faciles à manipuler une fois sur la table. Avant, c’est une autre paire de manches lol… C’est dingue à quel point ils sont “enjoués” de rentrer chez le vétérinaire…

Le blog de la portée Brand Tunka x Misaki se termine donc bientôt… Une page se tourne, la joie de savoir que les chiots vont vers leur nouvelle vie et la tristesse, toujours inévitable, de la séparation…

Les dernières photos prises entre leurs 9ème et 12ème semaines.